LoPaul +

Le projet articule ensemble logique constructive, mode de fabrication, durabilité des matériaux, rapport à l’environnement, typologie d’habitat et enveloppe urbaine.

Stimulés par la culture du mouvement de makers, et à leur rapport très technique et expert à l’écologie, nous avons pensé une architecture qui donne forme à cet idéal.

Si l’esprit maker est  un optimisme irrespectueux des hiérarchies et des arrangements organisationnels qui ne sont jamais perçus comme immuables et une vision de l’individu capable de transformer le monde à son échelle (1), alors nous proposons un  changement de paradigme pour le logement : ici, il n’est plus imaginé comme un ensemble divisé en parties mais plutôt comme des parties – des unités-  combinées ensemble et programmées au choix par les habitants. Il n’est pas non plus imaginé seulement selon la vision de l'habiter de l'architecte ou de tout autre professionnel, mais aussi selon la vision de l'habitant lui-même, au plus près de son besoin réel et de ses moyens.  
OuHaPo – Cent mille milliards d’habitats possibles (2)  est un principe combinatoire – basé sur des unités carrées de 14m²-, qui produit autant d’habitats que de modes de vie possibles.

Cette conception structure et matérialise l’architecture : les étages sont constitués d’une grille d’unités carrées – que l’on achète, aménage, transforme et agrandit  à l’envi – disposée sur grands plateaux qui comprennent les dispositions techniques nécessaires aux combinaisons typologique que nous proposons et l’autonomie de chaque unité.  Ces plateaux forment aussi desserte des logements et  des prolongements extérieurs d’où se tissent des liens étroits et quotidiens entre les habitants et leur environnement.

La préfabrication de la construction bois tire naturellement parti du principe modulaire de notre proposition. La structure est composée de poteaux et de poutres et de panneaux de façades en bois usinés en atelier. Ici, l’architecture manifeste et célèbre ses principes constructifs comme cadre de vie pour Faire : les détails techniques de façade s’inspirent de l’univers des makers : tout y est visible, économique, astucieux, écologique.

Ce principe sériel, combinatoire et préfabriqué, rencontre différentes situations singulières dans le site (dans le socle, en attique, en sommité).   Ces dernières sont mises en partage pour que chaque habitant puisse habiter au-delà de chez soi et faire avec les autres

 

Programme : logements et espaces partagés
Localisation : Paris (20e) Secteur Paul Meurice
Phase : Concours 2018
MOE : sophie delhay architecte, Philippe Niez paysagiste
MOA : OGIC
Surfaces, budget : 4100 m² SP, 2000 euros/m² HT
Certifications : E3C2, BBCA, Biodivercity, Triple Zéro

_ _ _

(1) Etude BVA
(2) OuHaPo : A l’instar de l’œuvre Cent Mille Milliard de Poèmes de Raymond Queneau, écrit dans le cadre du mouvement artistique OuLiPo - acronyme d’Ouvroir de Littérature Potentielle, nous proposons ici le projet : «  OuHaPo – Ouvroir d’Habitats Potentiels /  Cent Mille milliards d’habitats »